Vrai, pour plusieurs raisons : 

Un : les articulations de la cheville, des orteils et les autres, qui ne sont pas fixées par la chaussure, sont plus mobiles. Un indice de longévité, parce que vous êtes plus souple et donc moins susceptible de tomber au premier obstacle !
Deux : en marchant, sur le sable sec de préférence, vous activez vos muscles "posturaux", dans lesquels sont enchâssées les veines. Plus ces muscles sont toniques, plus votre retour veineux est efficace. Par ailleurs, la première pompe du retour veineux est située sous la plante du pied, celle en permanence titillée quand vous marchez sur la plage.

piedsnus

Adieu jambes lourdes et gonflées. Enfin, les muscles des mollets et des cuisses sont plus sollicités quand vous résistez à l'ensablement, en enfonçant davantage le talon que les orteils. Y compris ces muscles stabilisateurs du bas du dos (les "multifides"), qui, laissés à l'abandon, produisent des lombalgies chroniques...

Dr Brigitte BLOND
Ouest-France - dimanche 6 août 2017